Préserver l’environnement en croisière : Gestes écologiques à adopter

Pour de nombreux voyageurs, une croisière est la quintessence du luxe et du dépaysement. Mais l’industrie de la croisière est aussi l’une des plus polluantes. La consommation d’énergie des navires, l’émission de gaz à effet de serre, le traitement des eaux usées, la production de déchets… autant de problématiques qui peuvent peser lourd sur la conscience des voyageurs éco-responsables. Heureusement, des alternatives existent et des gestes écologiques peuvent être adoptés à bord. Partons ensemble à la découverte de ces solutions pour un tourisme responsable en mer.

Quand l’eau rencontre le navire : un enjeu de taille

Dans l’univers de la croisière, l’eau est un élément fondamental. Elle est à la fois le lieu de navigation, la source de ravissement pour les passagers, mais aussi un défi en matière de respect de l’environnement.

A lire aussi : Comment rester hydraté et sain en croisière sous les tropiques ?

Pour commencer, parlons consommation d’eau. Un navire de croisière peut consommer plusieurs centaines de milliers de litres d’eau par jour. Cette eau est utilisée pour les besoins de la vie à bord (boire, cuisiner, se laver…) mais aussi pour les besoins du navire lui-même (refroidissement des moteurs, nettoyage…). La question de l’approvisionnement en eau douce est donc cruciale, d’autant plus qu’elle est souvent puisée à même l’océan grâce à des dessalinisateurs.

L’autre aspect concerne les eaux usées. Les navires de croisière produisent une quantité importante d’eaux usées, qu’il s’agisse des eaux grises (issues des douches, cuisines…) ou des eaux noires (issues des toilettes). Leur traitement est une question clé pour l’environnement. En effet, si elles sont rejetées en mer sans précaution, elles peuvent contribuer à la pollution des océans.

Cela peut vous intéresser : Les plus belles formations rocheuses sous-marines du monde à découvrir

Ponant, acteur du tourisme responsable en mer

Parmi les acteurs qui s’engagent pour un tourisme responsable en mer, Ponant se distingue. Cette compagnie de croisière de luxe a fait le choix de mettre l’écologie au cœur de sa stratégie.

La politique environnementale de Ponant repose sur plusieurs piliers : réduction de l’empreinte carbone, traitement des eaux, gestion des déchets, sensibilisation des passagers. La compagnie travaille notamment avec Diane Fastrez, ingénieure spécialisée en affichage environnemental, pour mesurer et améliorer son impact environnemental.

Parmi les innovations marquantes, citons le Commandant Charcot, navire hybride électrique propulsé au GNL (Gaz Naturel Liquéfié) qui permet de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Ponant s’est également engagée dans une politique de zéro déchet plastique à bord de ses navires.

Adopter des gestes écologiques à bord

Prendre la mer ne signifie en aucun cas laisser son engagement pour l’environnement à quai. Plusieurs gestes simples peuvent être adoptés à bord pour réduire l’impact de votre croisière sur l’environnement.

Pour commencer, privilégiez l’utilisation de produits éco-responsables. Apportez vos propres produits de toilette biodégradables, favorisez une gourde réutilisable à une bouteille en plastique, évitez les produits jetables.

Essayez également de réduire votre consommation d’eau et d’énergie à bord. Une douche consomme moins d’eau qu’un bain, éteindre les lumières inutiles permet de préserver l’énergie… Autant de petits gestes qui, à grande échelle, peuvent avoir un impact significatif.

Enfin, de plus en plus de compagnies de croisières proposent des actions de sensibilisation à l’environnement à bord. Anaïs Fleury, Laura Hulle… de nombreuses expertes interviennent pour éduquer et sensibiliser les passagers aux enjeux environnementaux. N’hésitez pas à participer à ces actions !

La mer, un terrain de jeu durable

En conclusion, si la croisière représente un défi pour l’environnement, elle peut aussi être une formidable opportunité pour sensibiliser et engager les voyageurs dans une démarche de tourisme responsable. Entreprises et passagers ont un rôle à jouer pour faire de la mer un terrain de jeu durable.

Le voyage, loin d’être un simple loisir, peut être un véritable levier de changement. Alors la prochaine fois que vous embarquerez pour une croisière, n’oubliez pas : vos gestes comptent, pour vous, pour les autres, pour la planète. Et comme le dit si bien l’adage : "Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants".

Copyright 2023. Tous Droits Réservés